logologo
sur_le_mont_vully

Une rencontre entre Gargantua et le diable sur le Mont-Vully

LE MONT-VULLY REGORGE DE TRÉSORS. LA PIERRE AGASSIZ OU PALET ROULANT EST L’UN D’ENTRE EUX. IL EST POSSIBLE DE DÉCOUVRIR CE BLOC ERRATIQUE LORS D’UNE RANDONNÉE FAMILIALE. L’OCCASION D’EXPLIQUER L’HISTOIRE DES GLACIATIONS À VOS ENFANTS ET DE LEUR RACONTER UNE LÉGENDE ROCAMBOLESQUE.

La Pierre Agassiz porte le nom d’un des plus fameux paléontologues du XIXe siècle : Jean-Louis Agassiz. Ce natif de Môtier, mondialement reconnu, a démontré que cette immense pierre d’environ dix mètres de large et cinq de haut était un bloc erratique. Et pas n’importe lequel ! Un de ceux qui prouvent que les glaciations ont bien eu lieu. « Le canton de Fribourg compte de nombreux blocs erratiques venus du Mont-Pèlerin. Mais à ma connaissance, la Pierre Agassiz, de par sa taille et sa structure géologique – du gneiss oeillé – est une rareté. Elle a été transportée depuis Arola jusqu’au Mont-Vully sur le dos du glacier du Rhône », explique André Fasel, ancien directeur du Musée d’histoire naturelle de Fribourg. Voilà l’histoire que vous pouvez raconter à vos enfants pour les motiver lors de la difficile montée à travers les vignes en direction de la Pierre Agassiz.

Mais il existe aussi une légende. Vous pourrez la conter à vos petits sur place, s’ils ne sont pas trop occupés à escalader l’immense rocher – ce qui est possible, mais avec prudence ! André Fasel en fait le récit : « Le géant Gargantua s’en allait vers l’Italie. Fatigué, il décida de se reposer sur le Mont-Vully.

Alors qu’il dormait, le Diable s’empara de son pique-nique. A son réveil, Gargantua reprit sa route en direction des Alpes. Il remarqua alors que son casse-croûte avait disparu. De rage, il s’empara de pierres qu’il lança en direction du Mont-Vully. On dit que l’une d’entre elles – le Palet roulant – aurait obstrué l’antre du Diable et que ce n’est qu’à la pleine lune que la pierre roule pour dévoiler les mille merveilles de la caverne. Mais attention, aux douze coups de minuit la « porte » se referme et emprisonne ceux qui se seraient laissé entraîner par la douce musique vers les trésors des lieux. André Fasel conclut : « Si les randonneurs posent l’oreille contre la pierre, peut-être pourront-ils entendre la musique de cette jolie légende. » Des images plein la tête et l’estomac bien calé par un en-cas pris sur place, où il est possible de piqueniquer, les enfants pourront continuer gaiement la balade. Elle se poursuit en direction du faîte du Mont-Vully, le Plan-Châtel (voir Coup de coeur page suivante), puis vers les rives du lac, à Praz, d’où il est possible de prendre le bateau pour Morat.

ct

Randonnée de Môtier à la Pierre Agassiz vers Praz, Il est possible de faire toutes sortes de randonnées sur le Mont-Vully. Plusieurs chemins mènent à la Pierre Agassiz, il est même possible d’y aller à vélo en contournant le Mont-Vully.
Infos : Vully Tourisme, 026 673 18 72, www.levully.ch ; itinéraires sur www.suissemobile.ch.
Horaire des bateaux sur le site de la Compagnie de navigation des lacs de Neuchâtel et Morat : www.navig.ch.
Ou possibilité de prendre le train à Sugiez : www.tpf.ch. Accessible avec FriPass : www.fripass.ch

RANDONNER AU GRÉ DES SAISONS

  • RANDONNER AU GRÉ DES SAISONS

    « Un jour de sentier, une semaine de santé ! » Voilà la devise de l’Association fribourgeoise de randonnée pédestre (AFRP) qui a réalisé le guide : « Les quatre saisons de la randonnée en pays de Fribourg ». L’ouvrage regroupe 52 propositions de balades, soit un chemin à découvrir par semaine. « Ce guide révèle la beauté de notre région. Je me suis attelée à proposer des randonnées diversifiées qui nous permettent de découvrir notre patrimoine », explique Madeleine Hayoz, présidente de l’AFRP et rédactrice du livret. En effet, chaque parcours est accompagné d’un texte narrant l’histoire de la région et révélant son patrimoine naturel ou culturel. Les randonnées, regroupées par saison, sont aussi accompagnées d’informations pratiques : temps de marche, dénivelé ou encore accès en transports publics. Madeleine Hayoz, en infatigable randonneuse a testé et documenté avec soin chaque parcours. Un guide pratique à emporter avec soi à chaque sortie !

    ct

    « Les quatre saisons de la randonnée en pays de Fribourg », 2015, Association fribourgeoise de randonnée pédestre. Editions La Sarine, 120 pages, Fr. 27.–.
Google +

Laisser un commentaire

Commentaires

La rédaction se réserve le droit de modérer tout contenu injurieux ou jugé inapproprié

© 2017 St-Paul Holding SA

Site web: media f SA