logologo

Une journée extraordinaire avec les dzins du canton

Les gens du coin proposent des activités de loisirs formidables. Nous avons décidé de passer
toute une journée avec quatre d’entre eux.

Par Charly Veuthey

Ce matin, je suis allé faire du canyoning en Gruyère, avec Pascal Romanens. J’ai trouvé cette proposition sur le site des dzin.ch et je me suis dit qu’il était enfin temps de me jeter à l’eau. Pascal Romanens assure privilégier le côté ludique grâce à des sauts, une tyrolienne et de la nage en eau vive. Il m’a également assuré qu’il allait veiller à ma sécurité dans ce parcours qui permet une initiation au canyoning sans les dangers liés à des parcours plus engagés. Ça tombe bien, car j’ai coutume de dire que nous ne sommes ni des poissons ni des oiseaux : je suis plutôt fait pour avoir les pieds sur terre. Mais franchement, c’était une super expérience. J’ai vraiment pris un grand plaisir à cette initiation de trois heures.

C’est tout de même un peu fourbu que j’ai remis le pied sur le plancher des vaches pour aller visiter la cité médiévale de Gruyères avec Sandrine Amey. Elle est accompagnatrice en montagne diplômée, passionnée par la nature et par sa région, la Gruyère. Elle aime partager ses passions avec ceux qui participent à ses activités. En un peu moins de deux heures, elle m’a fait visiter Gruyères et plonger au cœur du Moyen-Âge.

Je n’ai pas eu le temps de déguster une fondue dans l’un des nombreux établissements de Gruyères. Je devais me rendre à Châtel-Saint-Denis pour ma troisième rencontre du jour. J’avais rendez-vous avec Isabelle Seghin pour passer six heures avec elle afin de réaliser un sirop de fleurs sauvages. Cette herboriste passionnée m’a conduit dans la nature pour récolter des plantes et des fruits de saison, avant de m’initier à la fabrication d’un sirop aux grandes qualités gustatives et thérapeutiques.

Après cette journée d’aventures, je méritais bien de me laisser aller à des plaisirs plus simples. Ce que j’ai fait chez Fri-Mousse. Alain Morand a d’abord pris le parti d’étancher ma soif de connaissances. Il a fondé sa brasserie en 1993. Installé à la Samaritaine, dans la Basse-Ville de Fribourg, il m’a fait découvrir l’histoire rocambolesque de la brasserie et m’a longuement parlé des ingrédients de la bière et des étapes de la fabrication. Mais j’en avais assez des connaissances pour ce jour-là, j’ai donc été très content d’étancher ma vraie soif, qui s’était affûtée au fil de la journée.

En vérité, je n’ai pas eu l’occasion de vivre toutes ces aventures, mais j’ai bien rêvé de les faire. Vous avez en revanche la possibilité de les vivre réellement, ou d’en vivre d’autres, en vous connectant d’abord sur dzin.ch.

Les gens du coin ont plein d’idées à partager avec vous.

Google +

© 2018 St-Paul Holding SA

Site web: media f SA