logologo

Coupe fribourgeoise de ski : une tradition unique

La Coupe fribourgeoise de ski a été créée en 1986. Elle sera à nouveau organisée cette année. C’est une particularité en Suisse. Les autres cantons n’ont plus de telles compétitions.

Par Charly Veuthey

Un homme est indissociable de cette compétition : Jean-Claude Clément. A 80 ans – fêtés récemment – il reste le responsable de la Coupe qu’il a créée en 1986. Il la court également. Il est le plus âgé parmi les participants. Sportif un jour, sportif toujours, Jean-Claude Clément va skier quasiment tous les matins durant la saison d’hiver. Il vient également de courir son 54e Morat- Fribourg, en 1h 53’48’’.
Membre du comité de l’Association fribourgeoise de ski et de snowboard – « je suis là comme une antiquité » – il a longtemps présidé le Ski-Club de Broc et, un jour, il a regretté que les Fribour.geoises et les Fribourgeois ne puissent plus « skier en course ».
C’était le point de départ de la Coupe fribourgeoise. Créée d’abord pour les adultes, en ski alpin, elle s’est ensuite élargie aux skieurs nordiques, puis aux enfants, tant pour le ski de fond que pour le ski de piste. Il existe également une Coupe fribourgeoise de ski freestyle.

Il est intarissable sur « sa » compétition. « La première année, en 1986, nous avons accueilli 128 compétiteurs. Lors de la saison 2017-2018, 128 personnes ont participé à la Coupe en ski alpin et 115 en ski nordique. » Beaucoup sont fidèles et chaque année, les jubilaires sont ré.compensés pour leur fidélité. Une belle constance, donc, chez les adultes. Mais les enfants ne sont pas moins friands que leurs aînés : « C’est dans les catégories juniors que nous avons le plus de monde. Entre 250 et 300 enfants participent chaque année à la coupe. »
Jean-Claude Clément ne se gêne pas non plus de pousser des coups de gueule – voir aussi l’édito. Il le fait sou.vent dans le journal de l’Association fribourgeoise de ski et de snowboard qui paraît deux fois l’an. « Le plus grand problème, c’est de trouver des organi.sateurs pour les compétitions. Et c’est bien dommage, car la Coupe est aussi là pour faire la promotion des clubs. » Aujourd’hui, le canton compte 52 ski-clubs, mais leur vie est parfois aléa.toire et dépend beaucoup des hommes et des femmes placés à leur tête.
Pour participer à la Coupe fribourgeoise, il faut être licencié dans un ski-club, mais en 2017, une catégorie open a été créée pour permettre à ceux qui ne le sont pas de s’élancer entre les portes. Pour motiver les participants, Jean-Claude Clément s’active chaque année pour trouver une belle palette de prix. A la fin de la saison, les vainqueurs des différentes catégories – le classement général s’éta.blit sur 5 courses – empochent ainsi près de 30 000 francs, désormais en liquide.
Les courses ont lieu dans toutes les stations fribourgeoises… normalement. Mais en fait, les coureurs se retrouvent souvent à Jaun ou au Lac-Noir en raison des conditions d’enneigement et parce que ces deux stations ont une piste réservée à la course.
Jean-Claude Clément se réjouit déjà d’une nouveauté pour la fin de la sai.son 2018-2019. « Le ski-club du Mouret s’est porté volontaire pour organiser conjointement la remise de la coupe des enfants et de la coupe des adultes. Nous serons donc tous réunis pour fêter la fin de saison. C’est une grande première. » Il a encore d’autres rêves pour la Coupe fribourgeoise : « On aimerait faire des courses nocturnes. »

Calendrier des courses
www.afss.ch/fr/ski-alpin/calendrier-et-classements
Google +

© 2018 St-Paul Holding SA

Site web: media f SA